Logistique

Une meilleure organisation pour plus de sûreté

 

Définition : La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques, et les données (informatives, douanières et financières) s'y rapportant, dans le but de mettre à disposition les ressources correspondant à des besoins (plus ou moins) déterminés en respectant les conditions économiques et légales prévues, le degré de qualité de service attendu, les conditions de sécurité et de sûreté réputées satisfaisantes.

 

Suis-je concerné(e) ?

• Cariste d’entrepôt

Attaché commercial  
• 
Chef d'agence de transport
• 
Conducteur de train

• Préparateur de commande

Conducteur routier
• 
Contrôleuse de train
• 
Gestionnaire de stocks

• Officier de la marine marchande
• 
Responsable d'entrepôt
• 
Responsable d'exploitation
• 
Responsable logistique


Quelles sont les formations nécessaires ?

 

 

CACES® - Conduite, machines, équipements mécaniques Levage & Terrassement   

Autorisation de conduite d’engin     

CACES® R389 Chariot Industriel       

CACES® R386 Plateforme Élévatrice de personnel        

CACES® R390 Grue auxiliaire de chargement (option télécommande)

 

Électricité 

B0-H0-H0V non électricien / BS-BE et HE Manœuvre

Prévention

S.S.T (Sauveteur Secouriste du Travail)       

Gestes et postures                                    

Prévention des Risques liés aux Activités Physiques (PRAP)

Manipulation d’extincteur                                            Sécurité incendie – Évacuation des locaux  

Formation guide file /serre file           


Priorités de prévention dans les entrepôts ou à quai

·         Éviter les risques à chaque fois que cela est possible : par exemple, éviter les manutentions manuelles, en privilégiant la mécanisation,

·         De combattre les risques à la source : dès la conception des lieux et des situations de travail, par exemple : organiser les flux et les voies de circulation engins/piétons dans et autour des entrepôts, aménager les quais de déchargement (espace, éclairage, qualité des sols, ponts de liaison adaptés…), organiser les stockages de façon à faciliter les manutentions,

·         Adapter le travail à l’Homme : répartir temps de conduite et temps de repos, réduire le poids des colis, limiter la charge mentale des opérateurs (éviter les sollicitations excessives, rompre l’isolement…), organiser les tâches et les horaires pour éviter le travail dans la précipitation,

·         Donner la priorité aux équipements de protection collective : par exemple, utiliser les moyens de manutention mécanique (tels que chariot ou transpalettes, hayons élévateurs sécurisés…), utiliser des systèmes d’aide au bâchage et débâchage des remorques.

 

Il convient en complément d’informer et de former les salariés.